Celle que vous croyez - Camille Laurens *****

« Et bientôt, tu verras,  et bientôt tu sauras, que personne ne te remplacera, montre-moi quand tu reviendras. » (Indochine)
Les paroles susurrées par Indochine sur Comateen I résonnent comme une prière dédiée à l'héroïne, la première présentée par Camille Laurens dans Celle que vous croyez. Le choix de cette chanson que j'affectionne particulièrement est lié aussi à sa parolière... Camille Laurens. Une boucle authentique et artistique.

Une femme en quête de reconquête de son ex-amant approche son meilleur ami pour percuter l'être aimé... jusqu'à tomber folle amoureuse du copain. 

D'une situation complexe mais ô combien usuelle, Celle que vous croyez porte un titre explicite puisqu'il s'agit de manipulation et de doute sur l'identité. Faux profil sur Facebook, témoignage bidon devant un psychiatre, arnaque totale sur le lecteur. 

Camille Laurens sort enfin de l'autofiction et montre toute l'étendue de son talent littéraire. Si je n'ai jamais douté de sa plume (j'ai adoré Dans ses bras-là et L'amour, roman), j'ai bien senti les limites de la narration de l'intime, même si je considère Camille Laurens  comme une virtuose de ce genre littéraire que je fuis depuis quelque temps. Celle que vous croyez m'a bernée et en refermant le livre, je n'ai qu'une envie : y retourner ! Pour comprendre ce qui m'a échappé et revivre ce Mulholland Drive scénarisé.
« Dites-moi quand elle reviendra, si elle me sent, si elle m'entend ». (Indochine)
 Et justement, entend-elle ou a-t-elle trop entendu/attendu ?

Celle que vous croyez est une œuvre majeure de Camille Laurens : elle l'a sortie des sentiers battus, elle l'a mise en danger. Or, un écrivain qui ne risque rien ne crée pas (tout au plus, il évolue dans une zone de confort, sympathique, mais qui ne le fera pas progresser). De toutes les prises de risque que l'écrivaine a surmontées, elle en a composé une jolie symphonie tantôt épistolaire, tantôt introspective et puis le chaos et l'apothéose.

Merci à Camille Laurens pour ce moment rare, merci à Indo pour l'accompagnement musical involontaire et merci à vous de me suivre depuis toutes ces années. Je vous bise !

Emprunté à la bilio

Évasion musicale : Comateen I - Indochine

Mon blog a 5 ans
Image captée sur le site de la Cocinera loca (vaste programme !)


« Mais moi, je suis fière de toi, oui, moi je suis fière de toi de tout ce que tu vas faire, même de rien d'extraordinaire » (Indochine)

Dédicace perso spéciale à mon blogounet Jemelivre qui fêtera ces cinq ans ce dimanche, le 25 septembre !

18 commentaires:

  1. Acheté à sa sortie et toujours pas lu. Ça sera mon premier Camille Laurens, bonne pioche visiblement !

    RépondreSupprimer
  2. Jamais lu cette auteur, à cause de l'autofiction et de toutes les histoires auxquelles elle a été mêlée...

    RépondreSupprimer
  3. Je me souviens avoir lu et aimé Dans ces bras-là sans en garder un sourire impérissable.
    Quant à ce titre pourquoi pas, à sa sortie en poche.

    RépondreSupprimer
  4. Je n'ai jamais lu cette auteure non plus mais ça viendra. J'ai "dan ses bras-là dans ma Pal.
    Bon bloganniversaire. Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  5. Lu (et plutôt aimé) sans connaitre l'auteur et ses tendances autofictionnelles (quoique je ne suis pas sûre qu'elle n'y ait pas échappé cette fois encore? va savoir)
    Anniv' de blog?

    RépondreSupprimer
  6. Un roman très surprenant et parfaitement maîtrisé !

    RépondreSupprimer
  7. J'ai beaucoup aimé et j'ai apprécié d'écouter chez Dialogues Camille Laurens en parler. Bon blog anniversaire ma Phili !

    RépondreSupprimer
  8. 5 ans, bientôt l'âge de raison !! mais garde ton humour ma Phil
    J'ai lu ce livre, il y a quelques 6 mois, qui ne m'a pas trop impressionné, mais il continue son chemin dans ma tête, donc un bon bouquin.Je ne savais pas que Camille Laurens avait écrit des chansons pour Indochine

    RépondreSupprimer
  9. Si tu le compare à l'un de mes films cultes, comment veux tu que je résiste?
    Et bon bloganniversaire!

    RépondreSupprimer
  10. Bon blog anniversaire ma Phili ! Je t'embrasse très très fort

    RépondreSupprimer
  11. Ahh les petits espritsoucis se rencontrent. Un livre que j'ai dévoré aimé avec ses multiples entrées.un livre majeur de cette auteure.

    RépondreSupprimer
  12. Que je suis contente de lire ton enthousiasme sur ce livre ! A noter que j'ai adoré Mulholland Drive comme film, et que je le reverrais bien tiens :-)

    RépondreSupprimer
  13. Fan de Camille Laurens depuis le début, et vraiment ce roman m'a fascinée. Quelle maîtrise! et suis fan d'Indochine, alors le plaisir était total.

    RépondreSupprimer
  14. Jolie chronique, tu donnes vraiment envie de découvrir cette auteur et en plus j'adore Indochine.
    5 ans de Blog...ben bravo alors !
    Bisous Lama Phili :D

    RépondreSupprimer
  15. Pour moi la première fois que je lisais Camille Laurens et j'ai beaucoup aimé !

    RépondreSupprimer
  16. j'avais adoré, a-do-ré !! http://doucettement.over-blog.com/2016/06/celle-que-vous-croyez-de-camille-laurens.html

    RépondreSupprimer