Les Trois Saisons de la rage - Victor Cohen Hadria ****

Un petit envoi d'Une Comète ne se refuse pas : et encore une bonne pioche ! Franchement, je suis chanceuse, surtout lorsque cette lecture prévue pour le challenge de Philippe se termine en LC, grâce à Malika. Quand je vous dis que la vie est belle !

Printemps 1859, amorce de la Campagne d'Italie, conflit qui oppose les armées française et autrichienne. Le bled normand Rapilly doit fournir des hommes en bonne santé pour gonfler le bataillon. Le paysan Brutus Délicieux a tiré un bon numéro (celui qui l'assure de rester au pays et d'échapper à la guerre) tandis que l'aisé fils Durant a eu moins de chance. Mais l'argent défie et répare le hasard. En échangeant leur position moyennant finances, Brutus, soutien de famille, s'en va en Lombardie, abandonnant sa fiancée maltraitée Louise et sa famille aussi analphabète que lui. La correspondance épistolaire de deux médecins, Jean-Baptiste Le Cœur (très bien porté) à Rapilly et Charles Rochambaud sur le front, officiant scribes pour le compte de la famille Délicieux et de Brutus, explore le quotidien d'un conflit et celui d'une campagne normande pauvre où le moindre incendie vire en catastrophe, où l'inculture enrichit les charlatans et nourrit les superstitions, où les femmes subissent les grossesses à répétition au péril de leur vie, où la fragilité psychologique se règle à coups de guillotine, où vivre se résume à survivre.

La rage de vivre, la rage d'aimer et puis la rage tout court, trois tempos pour trois saisons : l'hiver de Monsieur Le Cœur (qui s'avère chaud bouillant, à faire pâlir d'envie le marquis de Sade), le printemps (l'arrivée des conflits en tout genre), le début de l'été qui achève l'histoire. Offrant une belle plongée dans cette France profonde et arriérée du XIXème siècle où l'instruction reste l'apanage des plus riches, Les Trois Saisons de la rage se lit d'une traite, avec la prose littéraire recherchée et remarquablement classique de son auteur, Victor Cohen Hadria : la vie de Brutus et sa famille, celle d'un médecin de campagne honnête et droit, qui fait payer les plus aisés pour offrir des consultations gratuites aux plus pauvres (le genre de praticien qu'adorerait notre ex-Gérard Depardieu national), facétieux et absolument pas terne (je parle de Le Cœur, of course) : parce que oui, il en faut du cœur pour apprendre à dissimuler des preuves d'un homicide volontaire pour éviter l’échafaud à deux bougresses dont la mère fut une incorrigible emmerdeuse, pour tenter de sauver ce qui peut l'être (lorsque le pic de mortalité infantile avoisine le sommet) en pleine nuit et veiller ensuite, pour tenter d'éduquer cette population fragile et tant dévote, pour motiver les prêtres en mal d'amour à un peu de sexe, pour consacrer ses jours à un traité d'envergure sur ce fléau touchant les mammifères et ses nuits à des donzelles fort sympathiques et absolument pas farouches. Le Cœur : un personnage qui honore sa profession (celle des soignants qui font passer leurs patients avant leur porte-monnaie), un veuf magnifique, sanguin et si bienveillant que je suis heureuse d'avoir découvert.

Éditions Le livre de Poche
avis : Une Comète , Malika , Hélène, Ys, Anis

Notes personnelles :

1) Libfly relaye l'appel des Bibiliothèques sans frontières, L'Urgence de Lire, pour un accès à l'information, à la culture et aux livres pour tous. J'ai signé la pétition : ici   

2) Il est temps de vous quitter et d'hiberner jusqu'au dimanche 6 janvier 2013. Je vous souhaite de belles fêtes en famille et avec les amis, je nous souhaite beaucoup d'amour à partager. Merci d'être là, de vos échanges qui m'enrichissent chaque jour. Merci à vous, tout court. Je vous embrasse fort !

et un de plus pour les challenges de Philippe, Anne, Lystig et Sharon 

évasion musicale : Turning tables - Adele

42 commentaires:

  1. On dirait bien que nous n'avons pas lu le même livre !!! Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je m'en vais de ce pas découvrir ton avis. Bises

      Supprimer
  2. A l'occasion pourquoi pas, mais je n'en ferai pas une priorité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il y a tant à lire. Je te comprends. Bises

      Supprimer
  3. Comme Aifelle, je dirais pourquoi pas... En tout cas ton billet est tentant.

    RépondreSupprimer
  4. Il est à la bibli, je tourne autour...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Va-t-il réussir à se faire accaparer par notre Keisha ? C'est la question de 2013 !

      Supprimer
  5. Ton billet est tentant...mais pour l'instant j'ai envie de lire autre chose...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, il faut savoir choisir son moment ! Bises

      Supprimer
  6. J'ai aimé ce livre, alors qu'a priori le roman français historique n'est pas ma tasse de thé. Et la Normandie encore moins... Bonnes fêtes à toi aussi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'auteur s'est autorisé cette liberté de décloisonner les registres du classique : il a bien fait car la comparaison avec les maîtres anciens lui aurait été fatale. Sa langue est belle, vivante, charnelle. J'ai vraiment aimé. je te souhaite de très belles fêtes.

      Supprimer
  7. Quelqu'un l'avait également fort apprécié au clu de lecture... il me fait juste un peu envie, donc ma PAL ne va pas prendre quelques grammes de plus, j'espère ! Bonnes vacances et belles fêtes de fin d'année, Philisine !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourtant ce n'est pas vraiment la période des régimes ... Je te souhaite des vacances reposantes et de belles fêtes. Je t'embrasse aussi !

      Supprimer
  8. Que je suis heureuse que tu l'aies aimé ma Phili :)
    Je te souhaite de très belles fêtes et je t'embrasse bien fort :))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi pour cette belle découverte : je t'embrasse et pense à toi !!! Énormes bisous

      Supprimer
  9. ah chouette, il est dans ma biblio tournante de copines, et effectivement, celles qui l'ont lu l'ont trouvé super !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai bien aimé, je crois que tu l'aimeras aussi. Bisous, ma jolie et belles fêtes de Noël avec Cricri d'amour et les pitchouns.

      Supprimer
  10. De belles fêtes à toi!!!
    (Je suis ravie de voir que tu as apprécié, l'avais de Malika m'avait un peu refroidi!!!!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi, Piplo : je t'embrasse fort et te souhaite de bons moments à venir.

      Supprimer
  11. Bonne vacances, et de très belles fêtes de fin d'année !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Miss Leo, plein de bonheur pour toi aussi. Je te bise !!!

      Supprimer
  12. Quel enthousiasme !!!!
    Passe de très bonnes fêtes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je passe te voir de suite et je t'embrasse par avance.

      Supprimer
  13. J'avais vraiment beaucoup aimé ce livre et ce personnage éclairé de médecin. Bonnes fêtes de fin d'année à toi aussi et à l'année prochaine !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai retrouvé ton avis ainsi que celui d'Ys. Je viens chez toi tout de suite, j'ai du retard !!! Bises

      Supprimer
  14. Bon weekend, Philisine Cave, et bon Noël en famille !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi, Catherine, et plein de bonnes choses pour cette fin d'année 2012.

      Supprimer
  15. je ne sais pas pourquoi je suis passée depuis sa parution à côté de ce livre qui semble avoir tout pour me plaire ! Je le (re)note et te souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais, il y a tellement de livres à lire et à découvrir. C'est l'intérêt de la blogosphère, celle du défrichage et nous sommes des petites fourmis travailleuses... enfin en ce qui me concerne, bientôt en repos ! Je te souhaite de très belles fêtes de fin d'année, Kathel et au plaisir de lire tes si belles chroniques. A bientôt.

      Supprimer
  16. Je te souhaite de très belles fêtes de fin d'année Philisine et bonne pause :0) à bientôt pour de nouvelles aventures livresques !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, l'or et très belles fêtes à toi aussi !

      Supprimer
  17. Merci pour ta participation.
    Je vois que tu n'as pas été déçue par ta lecture et c'est le principal.
    Je te souhaite aussi de bonnes fêtes.
    A bientôt.

    RépondreSupprimer
  18. Je te souhaite un joyeux Noël à toi aussi. Je prends quelques jours de vacances pour souffler un peu j'espère que toi aussi à bientôt.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonnes vacances, Nina et belles fêtes également.

      Supprimer
  19. Je l'avais noté, et puis un peu oublié (comme trop souvent). Allez, je re-note.
    Je te souhaite de belles fêtes de Noël à toi aussi.

    RépondreSupprimer
  20. Comment ne pas noter devant un tel billet ? Mais pour plus tard...Bonnes fêtes de fin d'année Philisine :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Somaja, je te souhaite de très belles fêtes de fin d'année et j'ai hâte de te lire à mon retour ! Grosses bises

      Supprimer
  21. J'avais bien aimé cette lecture plutôt originale...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et avec le recul, toujours cette impression jouissive d'un lecture instruite et détendante. Bisous

      Supprimer