Home - Toni Morrison *****

Pour une première, je dois préciser « bonne pioche ». Et oui, il faut reconnaître que Toni Morrison, prix Nobel de littérature de l'année 1993 ne démérite pas et son petit dernier, Home, malgré son peu de pages, est tout simplement grandiose !
Dans Home, on découvre une famille de Noirs des années 1950, expulsée de leur Texas chéri (par un Ku Klux Klan aussi zélé que fêlé), exilée à Lotus en Géorgie. Tour à tour, on repère le grand-frère Frank (Money) ancien militaire, sa frangine Cee, la « belle-grand-mère » odieuse (une Tatie Danielle avant l'heure) et plein d'autres encore.   

Lorsqu'on ouvre Home, on ne peut que respirer l'intelligence de son auteure. Toni Morrison aurait pu tomber dans le piège de la fronde à tout crin, de la rage irrationnelle et de la charge implacable du racisme et des nombreuses discriminations de l'époque (sexiste, ethnique, politique). Le Maccarthysme accompagné de la chasse aux artistes prétendus communistes bat son plein (au point de suspendre une pièce de théâtre), un exode massif des populations noires menacées à mort par un Ku Klux Klan délétère et violent s'installe, l'horreur des conflits guerriers (ici la guerre en Corée) sur les âmes humaines perdure et une installation non voulue dans une nouvelle région offre des scènes remarquables du livre.
Mais cela ne suffit pas : Toni Morrison démontre à l'aide d'anecdotes du quotidien le racisme ordinaire, l'état d'esprit américain de l'époque : ici un eugénisme médical ou l'existence de cobayes à leur insu, là une maison invendable en raison d'un faciès non conforme, un combat hallucinant lié à des paris, une petite fille quémandant de la nourriture, des séquences qui entérinent l'avilissement de l'âme humaine. Chez Toni Morrison, rien n'est simple et pourtant tout paraît subtil, les personnages souffrent et montrent la difficulté de s'estimer quand l'enfance présente un déséquilibre affectif. Home relate avant tout les retrouvailles de beaux personnages, une forme de réconciliation qu'on se doit à soi-même, une reconstruction (des esprits, des corps, des cœurs, du logis), des ressources insoupçonnées qu'on trouve en chacun (la fraternité dont font preuve des infirmières illettrées), un avant pour un meilleur. Un très grand récit d'autant plus remarquable et louable en 133 pages  : une vraie leçon d'écriture !

Traduction de Christine Laferrière

Éditions Christian Bourgois

Je dois cette lecture à Adalana qui m'a motivée à acheter ce livre grâce à son article convaincant et m'a permis de découvrir cette auteure indispensable

avis de Fransoaz , Jérôme , ICB (qui a relevé tout plein d'avis), Evalire

et un de plus pour les challenges de Sharon, d'Une Part Manquante et d'Anis



50 commentaires:

  1. Beaucoup en parlent avec ce bel enthousiasme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que la concomitance des avis se justifie ici. Bon mercredi.

      Supprimer
  2. Je le lirai prochainement j'espère.

    RépondreSupprimer
  3. Je le note ! ça fait trèèèèèèès longtemps que je dois lire Toni Morrison. Bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me suis dit la même chose et j'attendais le livre ! Je l'ai eu.

      Supprimer
  4. Il me le faut ! Pas lu Toni Morrison depuis une éternité...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est juste parfait et je veux bien l'envoyer en LV à qui voudra (dont toi, of course !). Bises

      Supprimer
  5. Contente de t'avoir donné envie de le lire, d'autant que je n'étais pas aussi enthousiaste que toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu connais plus Toni que moi certainement. Mais je l'ai jugée en fonction de la prose que j'y ai lue (et pour moi, ce fut tout simplement remarquable)

      Supprimer
  6. Je l'avais déjà noté, ton article est vraiment chouette :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Laeti, pour ton gentil et ton passage : j'ai hâte de lire ce que tu en penses.

      Supprimer
  7. Jamais lu l'auteru (honte!) alors pourquoi pas celui ci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Home me semble parfait pour découvrir Miss Morrison.

      Supprimer
  8. Je n'ai lu que les premières et dernières lignes de ton billet, je l'attends pour les Matchs de PM en second livre ! Je ne connais pas du tout l'auteure, je veux garder un effet de surprise !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'envie de découvrir cette œuvre (tu as fait un très bon choix). Bises

      Supprimer
  9. Ce livre est l'objet d'un concours. Je vais participer. Sait-on jamais?
    Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je te souhaite une bonne chance et croise les doigts.

      Supprimer
  10. Je vais le prendre à la bibliothèque

    RépondreSupprimer
  11. J'ai l'impression que ce roman fait l'unanimité! Dire que je n'ai encore jamais lu cette auteure... mais quelque chose me dit que ce genre de livre peut faire partie de la sélection Elle...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je l'espère (ce n'est pas bien gai, donc cela augmente ses chances !!!! je blague, bien sûr)

      Supprimer
  12. J'avoue avoir un peu de mal avec cet auteur et malgré le petit format, j'ai mis 3 semaines à terminer Home ...entrecoupé d'autres lectures !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce qui m'est arrivé avec Anna Karénine (au bout de 800 pages). Un besoin d'oxygène sûrement ! mais pour Home, lecture d'une traite.

      Supprimer
  13. Merci pour ta participation.
    Je devrai le lire... bientôt.

    RépondreSupprimer
  14. Je dois le recevoir bientôt, j'ai vraiment hâte ! :D

    RépondreSupprimer
  15. Je veux bien être dans la liste du LV... en queue de peloton de préférence. J'ai vu Toni Morrison (rayonnante, même de loin) à Vincennes ! Et j'ai très envie de lire ce livre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je le note et j'envoie les courriels dès que possible. Bises

      Supprimer
  16. Bon ben, je ne peux que le mettre dans ma liste...avec tout le bien que tu en dis! ;-)
    Merci pour le partage!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai beaucoup aimé ce texte alors forcément mon avis reste très motivé . Bises et merci de ta venue.

      Supprimer
  17. Une auteure dont j'aime beaucoup la plume. Il va falloir que je découvre son dernier roman, qui à l'air d'être un bijou.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai beaucoup apprécié et souhaite découvrir d'autres œuvres d'elle : elle possède une prose magnifique.

      Supprimer
  18. Je ne l'ai pas encore lu mais cela me fait plaisir qu'il t'ait plu. D'autre part, je le trouve particulièrement fouillé et bien écrit !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et je sais que Toni pourrait faire partie de ta dream team ! bises

      Supprimer
  19. Je ne sais pas pourquoi, pas du tout tentée par ce roman...

    RépondreSupprimer
  20. comme toi, je découvrais cette auteure, et comme toi...bonne pioche! j'ai surtout été enchantée par le style...
    bon dimanche!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai vu d'abord l'article d'Adalana (motivant) et puis les images sur ton blog (deuxième point positif)... donc l'achat fut plus que obligatoire : sans aucun regret (au contraire, je serais passée à côté d'une perle).

      Supprimer
  21. Je dois le recevoir, j'ai hâte ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, parfois l'attente peut paraître longue (tu verras que la lecture, quant à elle, nécessitera peu de jours).

      Supprimer
  22. une copine me le prêtera quand elle l'aura lu (et reçu !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sinon, je l'ai acheté et suis prête à l'envoyer. Bises

      Supprimer
    2. merci pour ta proposition
      (je vais la contacter !)

      Supprimer
    3. Comme tu veux mais tu sais qu'il existe chez moi. Bisous.

      Supprimer
  23. Je lis ton billet sur "Home" avec beaucoup d'intérêt. Nos ressentis sont proches pour ce roman magistral!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. d'ailleurs je vais retourner prendre le lien de ton article.

      Supprimer
  24. Un texte magnifique. J'ai adoré !

    RépondreSupprimer